النسخة العربية
  Vous êtes ici : Accueil » Mardi 22 Mai 2018
La Page des Actualités » Actualités Tchad » Politique
Filtrer par Région:

MESSAGE DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE A L’ATTENTION DE LA REPRESENTATION NATIONALE .


Monsieur le Président de l’Assemblée Nationale ;
Mesdames et Messieurs les Députés.

C’est toujours avec un sentiment de fierté que je m’acquitte du devoir républicain, celui  de m’adresser  à la Représentation Nationale lorsque les circonstances l’exigent. 

Aussi voudrais-je, en ce jour plein de symbole, rendre un hommage appuyé aux élus du peuple qui ont, de tout temps, accompagné le Gouvernement dans la mise en œuvre des projets et programmes au bénéfice de nos chers compatriotes.

Monsieur le Président de l’Assemblée Nationale ;
Mesdames et messieurs les députés.

Il y a juste trois semaines, les tchadiens de l’intérieur du pays et ceux de la diaspora réunis à N’Djamena, à la faveur du forum national inclusif sur les réformes institutionnelles, ont adopté un certain nombre d’actes forts qui marquent la refondation de notre République.
 
Les résolutions poignantes qui ont été prises, en toute souveraineté et en toute liberté, doivent guider et orienter toutes nos actions futures.  

Les différentes reformes envisagées ont un caractère historique car elles annoncent l’avènement de la 4ème République. 

Aujourd’hui, je m’adresse à la Représentation Nationale pour solliciter son soutien et son appui en vue de matérialiser l’ensemble des actes du forum national inclusif.  Au nombre de ces actes, il y a naturellement la révision de la loi constitutionnelle qui est la matrice de nos reformes.  

Ce projet de constitution consacre entre autres :

-    le maintien de l’État unitaire fortement décentralisé ;

-    l’instauration d’un régime présidentiel intégral ;

-   la limitation du mandat du Président de la République, des Députés et des élus locaux ;

-   la suppression et le réaménagement de certaines institutions ;

-   la constitutionnalisation du statut de l’Opposition démocratique ;

-   l’institution d’un Haut Conseil des Collectivités Autonomes et des Chefferies Traditionnelles ;

-   la mise en place d’une justice militaire.

Comme l’autorise la Constitution en vigueur, nous avons jugé utile l’option de la voie parlementaire pour l’adoption de la nouvelle loi fondamentale de la République. 

Point n’est besoin de rappeler que le projet de  constitution qui est soumis à la haute appréciation des élus du peuple déterminera la mise en œuvre de toutes les innovations institutionnelles de l’ère nouvelle.

Aussi, voudrais-je,  interpeller le traditionnel esprit patriotique des élus du peuple pour que tous ensemble nous puissions  rapidement franchir le cap décisif actuel et donner corps aux différentes résolutions du forum national inclusif. 

Ce soutien de la Représentation Nationale est d’autant précieux car sans votre aval, mesdames et messieurs les élus, l’espoir né de la tenue  du forum se brisera indubitablement.  Nous avons l’obligation commune de maintenir toujours vive et ardente la flamme du changement. 

Le soutien que je sollicite présentement pour l’adoption de la nouvelle constitution, est aussi attendu pour le reste des réformes issues du Forum. 

Nous devons nous investir pour que l’ensemble des résolutions soient traduites dans les faits avant la fin de l’année en cours.  

Il y va de notre responsabilité et surtout de notre crédibilité car le peuple nous jugera à l’aune de notre capacité intrinsèque à conduire les réformes à leur terme. Nos concitoyens ont fait le choix de l’action et de la dynamique du progrès. Nous n’avons pas le droit d’emprunter une voie contraire à celle qui est tracée et matérialisée par des repères précis.

Je voudrais, à cet égard, solliciter le quitus de la Représentation Nationale pour permettre au Gouvernement de légiférer par ordonnance  en période   d’intersession parlementaire.  

Monsieur le Président de l’Assemblée Nationale ;
Mesdames et Messieurs les Députés.

Comme nous le savons tous,  les reformes actuelles découlent du projet de société que nous avons humblement soumis au verdict des tchadiens lors de la dernière élection présidentielle. 

A l’unanimité, les électeurs nous ont accordé leur confiance et le mandat populaire de conduire le pays vers le renouveau promis. 

Bien évidemment, le Tchad est aujourd’hui résolument engagé sur la voie de la modernité et de sa profonde transformation. Aussi est-il absolument nécessaire de s’appuyer sur un modèle institutionnel innovant et efficient en phase avec nos nouveaux  défis et nos nouvelles ambitions. 

La nouvelle République que les tchadiens appellent de toutes leurs forces sera bâtie sur des valeurs essentielles. Nous devons, à tout prix, cimenter la cohésion nationale, consolider les acquis de la démocratie, renforcer l’État de droit, assurer la justice sociale et garantir la bonne gouvernance.  

C’est à juste raison que le Forum National Inclusif a mis un point d’honneur sur la question fondamentale du changement de mentalités, de pratiques et de conduites qui s’impose à toutes les filles et à tous les fils du Tchad. 

La construction de la Nation éternelle à laquelle nous aspirons tous est une œuvre de longue haleine et  une mission exigeante. 

Nous sommes astreints à des impératifs de taille qui en appellent à la sagesse et à la conscience de toutes les forces vives de la Nation.

Monsieur le Président de l’Assemblée Nationale ;
Mesdames et Messieurs les Députés.

Je voudrais, pour terminer, exprimer ma totale gratitude à la Représentation Nationale pour le soutien constant dont le Gouvernement a toujours bénéficié. 

Ce soutien s’est pleinement manifesté lors du Forum National Inclusif qui a vu la participation effective et active  des élus du peuple. Durant les moments les plus critiques de la vie de notre pays, à l’image de la crise financière  actuelle,  les élus du peuple ont été à nos côtés et nous ont comblé de leur appui et de leurs sages conseils.  

Je forme le vœu ardent que cette confiance et ce soutien se décuplent car le chantier de la 4ème République sera immense et la tâche assurément bien ardue. 

C’est tous ensemble que nous réussirons à tenir ce grand pari qui est un engagement commun.  Nous devons léguer à la postérité un bel héritage axé sur des valeurs de travail, de citoyenneté et de dignité. 

Ce devoir sacré, nous devons  l’assumer avec fierté et orgueil. Nous ne devons, en aucune manière, nous dérober de cette responsabilité historique. 

Vive la République ;

Vive le Tchad.

Publié le 18-04-2018 12:04 Par
.................................................................
Suivre la Télé en ligne
Ecoutez la Radio en ligne
Météo du Tchad
Météo Ndjamena p-8 i-1
42°
29°
Intervalles nuageux
Mercredi 43°  28° Dégagé
+info
Question du Jour
Que pensez vous de nos emissions ?
54.4%
26.2%
19.5%

Total votes: 149


 
 
ONRTV sur Facebook
Photo du Jour