النسخة العربية
  Vous êtes ici : Accueil » Dimanche 28 Mai 2017
La Page des Actualités » Actualités Tchad » Politique
Filtrer par Région:

Mot du Président de la République du Tchad à la réunion de présentation du rapport sur la réforme institutionnelle de l’Union Africaine .


-    Monsieur le Président en exercice de l’Union Africaine, mon frère Alpha Condé ;
-    Monsieur le Président Paul Kagamé, chargé de la réforme de l’Union Africaine ;
-    Monsieur le Président de la Commission de l’Union Africaine ;
-    Distingués invités ;
-    Mesdames et Messieurs.
Je voudrais, d’entrée de jeu, exprimer toute ma gratitude à mon frère le Président CONDE, au gouvernement et au peuple guinéen pour la qualité de l’accueil dans la pure tradition d’hospitalité africaine et les excellentes dispositions prises pour la tenue de cette réunion.

Je voudrais aussi congratuler fortement le Président KAGAME qui a mis tout son cœur et déployé toute son énergie dans cette mission exaltante que ses pairs du continent lui ont confiée.

Distingués invités ;
Mesdames et Messieurs.
Cette réunion qui intervient juste trois mois après le sommet d’Addis-Abeba où l’on avait posé les balises essentielles de la réforme institutionnelle de notre organisation a une grande portée.

Cette réunion est d’autant importante car elle matérialise notre volonté commune d’assurer un suivi régulier des mesures fortes et audacieuses visant à insuffler une nouvelle dynamique à l’Union Africaine. Comme on l’a tous reconnu, l’efficience et l’efficacité qui sont à la base de notre réforme  dépendent de la mise en œuvre effective des différentes mesures envisagées à cet effet.

Lors du dernier sommet, nous avons salué à l’unisson les conclusions de la réflexion sur les réformes. Aujourd’hui, nous devons franchir un autre palier, un palier de taille, en marquant notre engagement à donner corps à cette réforme déterminante pour la vie et le futur de l’Union Africaine.

C’est pourquoi, il importe de définir une feuille de route claire, cohérente, réaliste et pertinente afin de suivre à la lettre l’exécution de la réforme institutionnelle,  d’évaluer les progrès enregistrés et de tirer les enseignements en vue de parfaire le dispositif mis en place.

A cet égard, nous avons l’obligation d’explorer les meilleures voies nous permettant de donner un coup d’accélérateur à cette réforme.

Chers collègues ;
Mesdames et Messieurs.
Le changement que nous voulons imprimer à notre organisation est une question vitale.  L’alternative aux équations multiples qui se posent à l’Union Africaine réside dans le changement de  nos pratiques, de nos méthodes et de notre culture organisationnelle.

Depuis des lustres, notre organisation  a été affublée des critiques parfois acerbes sur son modèle de fonctionnement jugé trop bureaucratique. C’est pourquoi, la quête des résultats et de la performance s’impose désormais comme un impératif de premier plan.

Le rapport du Président KAGAME est, à ce sujet, suffisamment éclairant et édifiant. La viabilité de l’Union Africaine  passe de manière indéniable par les réformes organisationnelles et institutionnelles.

Aussi devons-nous tous nous investir pour permettre à l’Union Africaine d’opérer sa mue véritable et de conquérir une image plus digne et plus crédible.
Et il s’agit d’une mission historique qui interpelle notre organisation.  
C’est pourquoi, j’invite la Commission de l’Union Africaine à décupler les efforts pour que la flamme de l’espérance qui est allumée soit toujours vive.

Chers collègues ;
Mesdames et Messieurs.
Je voudrais également relever que la viabilité et la crédibilité de notre organisation sont aussi tributaires de notre indépendance financière. Et je suis heureux de constater que cette préoccupation centrale porte de plus en plus ses fruits.

J’ose espérer que le mécanisme prévu pour mobiliser les ressources en vue de financer les multiples projets et programmes de  l’Union Africaine sera bientôt opérationnel. C’est à ce prix que notre organisation pourrait être à la hauteur des aspirations et attentes légitimes de nos peuples.

Cette indépendance financière qui s’inscrit dans la veine de la transformation de l’Union Africaine permettra également à notre organisation d’occuper une place de choix dans la nouvelle configuration de la géopolitique mondiale.

Mesdames et Messieurs.
Je termine mon propos en remerciant vivement, une fois de plus, le frère  Alpha CONDE qui a placé la réforme de l’Union Africaine  au centre de son mandat à la tête de  notre organisation.
Tout en nous souhaitant de meilleures délibérations, je vous remercie de votre aimable attention.

Je vous remercie

Publié le 24-04-2017 11:04 Par
.................................................................
Suivre la Télé en ligne
Ecoutez la Radio en ligne
Météo du Tchad
Météo Ndjamena p-8 i-1
46°
28°
Intervalles nuageux
Lundi 45°  30° Intervalles nuageux
+info
Question du Jour
Que pensez vous de nos emissions ?
54.4%
26.2%
19.5%

Total votes: 149


 
 
ONRTV sur Facebook
Photo du Jour