النسخة العربية
  Vous êtes ici : Accueil » Mardi 21 Novembre 2017
La Page des Actualités » Actualités Tchad » Politique
Filtrer par Région:

LLOCUTION DE S.E.M. IDRISS DEBY ITNO, PRESIDENT EN EXERCICE DU G5 SAHEL A L’OUVERTURE DU SOMMET .


 Mon cher frère IBRAHIM BOUBAKAR KEITA, Président de la République du Mali ;
-    Mes frères Chefs d’Etat du G5 Sahel ;
-    Chers partenaires ;
-    Distingués invités, tout protocole observé ;
-    Mesdames et Messieurs.

Je voudrais, à l’entame de mon propos, nous inviter à observer une minute de silence à la mémoire des victimes de l’attentat-suicide  perpétré le 18  janvier dernier à Gao et de toutes les victimes de  la barbarie terroriste en Afrique et partout dans le monde.

Je vous remercie.

Permettez-moi,  de rendre grâce à Dieu qui nous a permis de nous retrouver, ici à Bamako, la belle cité.  Aussi voudrais-je, vous remercier tous d’avoir sacrifié votre agenda pour répondre présent à cette importante invitation.  
En votre nom,  j’exprime toute ma gratitude à mon frère le Président KEITA, au Gouvernement et au Peuple malien pour l’hospitalité et la chaleur de l’accueil.

Distingués invités ;
Mesdames et Messieurs.

La tenue de ce sommet extraordinaire intervient dans un contexte sécuritaire fortement critique. Nous assistons ces derniers mois à une recrudescence inquiétante des actes terroristes dans notre espace commun comme l’attestent les attaques à répétition  dans le Nord du Mali et au Niger.

Cette multiplication des attaques terroristes  nous montre, si besoin en était,  l’ampleur de la menace.  Cette situation nous met devant notre responsabilité et nous rappelle l’urgence de la lutte. Je voudrais plutôt dire la permanence de la lutte.

Il est indéniable que les terroristes se sont organisés pour nous conduire dans une longue et éprouvante guerre d’usure et de nerfs.  Ces attaques qui visent les camps et casernes militaires ont pour seul but de saper le moral de nos forces de défense et de sécurité et de briser la psychologie de nos populations.
C’est pourquoi,  notre rencontre doit sonner l’alerte et donner une impulsion nouvelle à la guerre asymétrique que nous menons  contre le terrorisme et la barbarie.

Nous devons nous donner les moyens et les ressources nécessaires pour livrer une guerre sans merci contre ces obscurantistes  qui veulent nous ramener au moyen-âge. A cet égard, le renforcement du dispositif de défense et de sécurité du G5 Sahel est éminemment important.

Nous devons rendre opérationnel au plus vite le processus de Nouakchott qui est d’ailleurs en totale adéquation avec l’Architecture Africaine de Paix et de Sécurité.

J’invite le Conseil des Ministres de tutelle, le Comité de Défense et de Sécurité et le Secrétariat Permanent du G5 Sahel à créer un cadre adéquat pour le développement et la bonne conduite de ce dispositif.

Je saisis cette opportunité pour remercier nos partenaires pour leurs diverses contributions et les encourager à nous appuyer davantage pour permettre à ce dispositif de défense d’être à la hauteur de sa mission.

Chers collègues ;
Mesdames et Messieurs.

L’heure est assurément à l’action et à l’engagement. C’est en ce sens que se situe la pertinence  de l’objet de notre rencontre à savoir la situation sécuritaire au Mali et son impact dans le Sahel.

Point n’est  besoin d’épiloguer, de disserter ou de spéculer sur cette question tant la menace est non seulement réelle mais elle prend de nouvelles proportions.

Nous avons le devoir et l’obligation de nous investir davantage pour mettre hors d’état de nuire tous  les groupes terroristes qui écument la bande sahélo-saharienne. Si nous n’agissons pas vite et de manière vigoureuse à la dimension de la menace,  notre espace deviendra inéluctablement un sanctuaire terroriste.

La vigilance, la mobilisation et la détermination sont les seules armes à notre portée pour assurer la sécurité de nos populations  et garantir la stabilité dans notre région.  

Nous devons, à tout prix, gagner ce pari afin de créer les conditions propices à la mise en œuvre de nos projets et programmes de développement.

Comme nous le savons tous, aussi longtemps que le chaos libyen durera,  la sécurité dans le sahel et les Sahara sera toujours mise à rude
 
En ma qualité de Président en exercice du G5 sahel, Je nous invite à nous investir, comme nous le faisons déjà si bien, pour aider les frères libyens dans le processus de réconciliation et de recherche de la paix.

Nous devons appuyer et soutenir les efforts et l’initiative du Comité de haut niveau de l’Union Africaine sur la Libye qui a adopté lors de sa dernière réunion de Brazzaville une feuille de route dans l’optique d’un dialogue global et inclusif.   

Mesdames et Messieurs.

Avant de clore mon propos, je voudrais saluer la présence des pays amis et des  partenaires à ce rendez-vous de Bamako. Je tiens aussi à me féliciter du soutien renouvelé des Nations Unies au G5 Sahel à travers sa résolution 2295 qui  met en évidence  le rôle majeur de notre organisation dans la lutte contre les menaces transversales dans la région.

Tout en souhaitant pleins succès à nos travaux, je déclare ouvert le sommet extraordinaire du G5 Sahel.
Je vous remercie.

Publié le 06-02-2017 11:02 Par
.................................................................
Suivre la Télé en ligne
Ecoutez la Radio en ligne
Météo du Tchad
Météo p-8 i-1
35°
21°
Intervalles nuageux
Mercredi 35°  20° Dégagé
+info
Question du Jour
Que pensez vous de nos emissions ?
54.4%
26.2%
19.5%

Total votes: 149


 
 
ONRTV sur Facebook
Photo du Jour